Biographie

Originaire de Savoie, Anthony Mondon commence la musique par la batterie jazz. Vient ensuite l’étude du piano classique et du chant lyrique au Conservatoire à Rayonnement Régional de Chambéry. Il débute l’écriture et la composition auprès de Philippe Morant, en parallèle de ses études de philosophie à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Diplômé d’un Master spécialité Histoire de la Philosophie antique, il apprend le piano jazz et l’improvisation avec Cédric Granelle et obtient en 2017 son Diplôme d’Étude Musicale en Écriture au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon. La même année, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) et devient rédacteur au sein de la revue « l’Éducation musicale » des Editions Beauchesne. En 2020, il remporte le troisième prix du Concours International de Composition « Gheorghe Dima » (Roumanie) de musique chorale.

En 2021, après avoir étudié l’analyse, l’arrangement, l’orchestration et l’harmonisation au clavier, il est diplômé du Master d’Écriture au CNSMDP avec un prix d’harmonie, un prix de contrepoint, et un prix d’écriture XXe et XXIe siècles dans la classe de Thomas Lacôte. C’est notamment auprès de ce dernier qu’il approfondira sa pratique de composition.

Il obtient ensuite son Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de musique ainsi que son Master de Pédagogie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL). Il commence alors sa carrière d’enseignant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Narbonne et crée, à cette occasion, un concours régional de composition à destination des élèves, grâce à son association CompOccitanie parrainée par le compositeur Benoît Menut.

Il compose pour de nombreux solistes tels que Aurélie Bouchard (harpe), Rachel Koblyakov (violon) et dernièrement Antoine Bienenfeld (piano) ; mais aussi pour des ensembles de chambre tels que le Duo Heredis (Marwane Champ, Maud Le Bourdonnec) et le Trio Sélénia (Dania El Zein, Agnès Graziano, Marie Graziano).

Son attrait particulier pour la musique chorale l’amène à composer pour le choeur Voca Mundi (dir. Marc Flandre), le chœur Inchorus (dir. Pascal Adoumbou), et l’ensemble vocal féminin Aïgal.

En parallèle de ses activités de compositeur, Anthony Mondon poursuit son travail d’arrangement et d’orchestration, récemment pour le Festival de Musique de Chambre de Normandie mais aussi auprès d’ensembles amateurs, tel que le chœur 43.